Meilleurs conseils pour choisir ses chevilles plastiques de fixations

chevilles plastiques de fixations

Les chevilles de fixations doivent supporter une charge conséquente lors des travaux de fixation. Sécurisez vos installations en examinant bien les types de chevilles que vous utiliserez. Il existe plusieurs types de chevilles, il n’est pas évident de s’y retrouver. Voici un petit guide qui vous aidera pour votre choix.

Définir l’usage de la cheville avant de la choisir

Deux paramètres doivent être déterminés avant de procéder à l’installation et à l’achat de ses chevilles en plastiques. Il s’agit du type de support sur lequel elles seront installées et de la charge qu’elles devront supporter.

Un choix en fonction du support

Le support de la fixation doit être connu avant de se lancer dans l’achat de chevilles plastiques. Dans une habitation, vous pourrez avoir des besoins de fixations soit sur les murs, soit au niveau du plafond. Vous pourrez alors avoir à travailler sur 3 types de matériaux pour la fixation et l’installation vos chevilles. D’abord, il y a les matériaux de support plein. Il s’agit par exemple mur de béton plein, de briques ou encore de pierre. Ensuite, il y a les matériaux creux, comme les briques creuses ou les plaques de plâtres. Enfin, vous pourrez tomber sur des supports plus friables. C’est le cas par exemple des carreaux de plâtre, des bétons cellulaires ou encore des matériaux reconstitués comme certaines pierres. Dans certains cas, il est préférable de demander l’avis de spécialiste pour trouver le type de chevilles plastiques qui conviendra le plus à vos travaux.

Déterminer la charge que la cheville aura à supporter

La force de résistance de la cheville en plastique est conditionnée par ses dimensions. Plus la taille de la cheville est grande, plus il pourra supporter de lourdes charges. Ce critère n’est pas suffisant et doit être analysé avec le système d’encrage de la cheville. Cette analyse repose sur le caractère du support de fixation. Pour les supports pleins, trouvez une cheville qui use des forces de friction pour son encrage. À l’inverse, il faut utiliser un encrage suivant la forme du manchon pour les supports creux. Il faut donc connaitre le poids supporter et le matériau de travaux pour effectuer le choix. Bien qu’il existe des chevilles universelles qui peuvent s’adapter à toutes les surfaces, il est préférable de prendre des chevilles spécifiques pour plus de sécurité.

Les chevilles adaptées aux supports creux

Il existe 3 types de chevilles plastiques que l’on utilise principalement pour les supports creux et suivant la charge qu’elle peut supporter. Il y a tout d’abord les chevilles à crampons. Elles peuvent être de différentes tailles et peuvent supporter des charges inférieures à 10 kg. Ensuite, il y a les chevilles plastiques à expansion. Celles-ci peuvent supporter des charges allant jusqu’à 20 kg. Il y a enfin des chevilles faites en nylon qui sont dites chevilles à déformation. Elles sont plus résistantes et peuvent supporter 30 kg de charge.

Les chevilles pour support pleines

Vous rencontrerez habituellement 6 sortes de chevilles plastiques pour les supports pleins. Les chevilles à collier sont généralement utilisées pour aménager les fils électriques dans une habitation. Elles peuvent supporter une charge de 20 kg au maximum. Vous trouverez ensuite, des chevilles munies de collerette, à expansion avec ou sans ancrage, des chevilles nylon à frapper qui peuvent supporter des charges importantes allant de 50 kg à 150 kg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *